COMMENT GÉRER LES SYMPTÔMES PSYCHO-COMPORTEMENTAUX CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE DÉPENDANTE :

L’AGITATION ET L’AGRESSIVITÉ ?

  • L’agitation et l’agressivité sont des symptômes psycho-comportementaux courants chez la personne âgée dépendante.
    Prendre en compte ces signes et ces symptômes permet l ‘amélioration de la socialisation du sujet âgé dans l’institution.
    La prise en charge de ces symptômes permet notamment de réguler chez la personne âgée dépendante son déclin cognitif mais aussi de diminuer le nombre et l intensité des conflits relationnels avec l’entourage.
    Ces comportements constituent un vrai défi quotidien pour les soignants en institutions gériatriques.
  • Cette formation a pour objectif :
    d’envisager les pistes de solutions non médicamenteuses
    – et de découvrir certains outils concrets pouvant être utilisés par les personnels soignants afin d’améliorer certains symptômes psycho-comportementaux comme l’agitation ou l’agressivité.
     
  • L’intervenante est psychologue spécialisée en psychologie clinique et cognitive, en psychopédagogie et en psychologie du travail.
    Elle a fait de nombreuses recherches sur les facteurs psychologiques de la cognition, de la communication et des représentations de soi.
    Elle possède aussi un DU de gérontologie et elle est certifiée en PNL.
    Elle est formatrice pour la préparation aux concours sociaux et paramédicaux, auprès des assistantes maternelles, à l’Université…
    Elle est également consultante auprès de très nombreuses structures : CCAS, Services d’accompagnement à la vie sociale pour aveugles, Centres de soin, d’accompagnement et de prévention en addictologie des hôpitaux…

Diplômé de l’École Supérieure de Gestion (ESG) et de Sciences Po Aix (Master 2 « Politiques des âges en Europe »), M. LLORENS CORTES est directeur d’EHPAD depuis une dizaine d’années. A ce titre, il a assumé diverses responsabilités :

  • Encadrement d’équipes pluridisciplinaires
  • Évaluations internes et externes
  • Négociation de conventions
  • Ouverture d’un pôle d’activités et de soins adaptés (PASA)
  • Coordination d’EHPAD relevant d’un même bassin territorial : mise en place de back-up, nomination de référents régionaux, mutualisation des ressources
  • Élaboration de plans pluriannuels d’investissement (PPI)
  • Ingénierie de plans prévisionnels de formation (PPF)

M. LLORENS CORTES a également exercé des fonctions de Conseil en recrutement (spécialisé et de cadres), attestant de compétences auprès de grands groupes multinationaux en matière de :

  • Supervision des équipes de recherche
  • Sélection des candidats
  • Mise en place des procédures de sélection
  • Participation aux entretiens individuels
  • Mise en place de procédures anti discriminatoires

OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE LA FORMATION 

La commission des usagers (CDU) est une nouvelle instance des établissements de santé, dont les missions dépassent celle de l’ancienne CRUQPC.

Les CDU constituent un nouveau mode de représentation et de partenariat avec les établissements de santé.

Il convient d’analyser :

  • leur composition et leur positionnement au sein de l’établissement,
  • leur fonctionnement et leurs missions (modalités de participation de la CDU dans le champ de la qualité et de la sécurité des soins),
  • leur rôle et les enjeux de leur contribution à la politique des droits des patients et d’amélioration de la qualité : moyens de faire connaître la réalité et les besoins du terrain et de participer à la définition de la stratégie de l’établissement en vue d’une meilleure qualité d’accueil, de service, de soin et de savoir être,
  • le système de gestion des plaintes : procédures et responsabilités,
  • la place de la CDU et les enjeux de la médiation.

MÉTHODOLOGIE

La formation est de type « formation-action », de nature interactive.

Elle s’appuie à la fois sur des outils théoriques, des apports pratiques, des échanges et débats.

CALENDRIER

La formation « La Commission des usagers au sein des établissements de santé : place et rôle » se déroule sur une journée de 6 heures.

Améliorez votre communication en interne et votre visibilité à l’extérieur !

Le graphisme vous aidera à vous mettre en valeur et améliorera l’efficacité de votre message.

Brochure explicative, flyer publicitaire, logo et clip promotionnel, nous vous donnons la possibilité de promouvoir et de maîtriser votre image en prenant en main les logiciels indispensables (InDesign, Photoshop, Illustrator, After Effects)

S’appuyant sur des ouvrages de référence et proposant de nombreux exercices, notre intervenante vous permet de :

  • Écrire sans faire de fautes, en éliminant toute erreur, maladresse ou incorrection de vos écrits
  • Perfectionner votre style rédactionnel
  • Cette formation est faite pour que vous soyez compris de vos partenaires

OBJECTIFS

– Connaitre les outils de la médiation dans un contexte de soin
– Découvrir des outils de communication adaptés et pertinents en situation de conflit
– Disposer d’une méthodologie d’intervention structurée

COMPÉTENCES VISÉES

– Capacités d’écoute et de reformulation
– Bienveillance et empathie
– Distanciation, neutralité ,impartialité, indépendance
– Positionnement déontologique et éthique

PROGRAMME

JOURNÉE 1

La médiation dans le contexte spécifique de la santé
  • La loi du 26 janvier 2016
  • Les spécificités de la médiation en santé
  • Les obligations légales
Les principes de communication
  • Les outils à la disposition du médiateur
  • Le conflit
L’entrée en médiation
  • L’accueil des médiés
  • Fixer le cadre
  • La posture du médiateur, garant du dispositif

JOURNÉE 2

Les différentes étapes du processus de médiation

Le QUOI ? Évoquer le PASSE et les origines du conflit

  • Le récit de la situation tel que chacun l’a vécu

Le POURQUOI ? Parler du PRÉSENT

  • La sortie du conflit

Le COMMENT ? Commencer à se projeter dans le FUTUR

  • Le processus créatif

Le COMMENT FINALEMENT ? L’après médiation

  • La finalisation de la médiation

MOYENS PÉDAGOGIQUES

– Apports théoriques
– Jeux de rôle
– Réflexion en groupe : échanges et témoignages

MÉTHODES D’ÉVALUATION

– Contrôle continu
– Mises en situations

L’INTERVENANT

Médiateur certifié et agréé ESCP Europe

« Ce bien qui fait mal à l’âme » sort en librairie le 4 janvier. Voici un extrait de l’Introduction qui nous dit les raisons du livre :

« Savions-nous, je veux dire, savions-nous vraiment, en quelle manière un geste de bonté véritable, de bonté insensée, excessive, peut bouleverser un être, jusqu’à transformer sa vie tout entière, avant d’avoir accompagné Jean Valjean à la rencontre de l’évêque Bienvenu ? Rien ne laisse mieux éprouver les dilemmes de la responsabilité morale que le chapitre « Tempête sous un crâne » des Misérables, où les exigences de l’honnêteté et de l’intégrité entrent dans un conflit terrible avec le calcul utilitariste des conséquences ».

Nous ne dirons rien pour l’heure des conclusions auxquelles aboutit l’ouvrage. Qu’il nous suffise d’avancer ceci : nulle expérience plus que l’expérience littéraire ici menée ne confirmera davantage les propos que Hannah Arendt tenait, le 20 juillet 1963, dans une lettre à Gershom Scholem :  » À l’heure actuelle, effectivement, je pense que le mal est seulement extrême, mais jamais radical et qu’il ne possède ni profondeur, ni dimension démoniaque. Il peut dévaster le monde entier, précisément parce qu’il prolifère comme un champignon à la surface de la terre. Seul le bien est profond et radical ».

Objectifs pédagogiques

Contribuer au développement des compétences de professionnels confrontés au changement organisationnel de leur institution

  • Acquérir les notions clés ; les phases du changement, les résistances au changement, la communication positive
  • Avoir une approche positive et constructive face au changement organisationnel en tant qu’acteur de l’institution
  • Développer ses capacités d’écoute et d’observation
  • Identifier et questionner le véritable sens et le pourquoi de ses réactions
  • Renforcer sa posture professionnelle ; collaboration et coopération

Contenu pédagogique

Exploration de concept-clés :

  • changement organisationnel
  • résistance au changement
  • coopération, collaboration
  • connaissance de soi, écoute active, intelligence émotionnelle

Méthodes pédagogiques

Elles sont basées sur l’interactivité

Supports pédagogiques : photolangage, mises en situations, tests, exposés interactifs, alternance d’apports théoriques de la formatrice et de réflexions des participants

Bibliographie et documents thématiques remis à chaque participant

Évaluation

Évaluation collective des acquis à la fin de la formation (questionnement oral)

Évaluation individuelle de la satisfaction des participants (fiche écrite)

Intervenante

Médiateure sénior, Médiateure familiale diplômée d’Etat

Coach professionnelle certifiée

Praticienne en entreprise

Formatrice

Membre :

  • du Réseau des médiateurs en entreprise,
  • de la Fédération Française des Centres de Médiation,
  • de l’Association pour la Médiation Familiale.