1 – Objectifs de la formation

Il s’agit de transmettre connaissances et savoirs faire afin de bien analyser et explorer :

  • Les notions sur le conflit : perceptions, vécu, réactions, causes
  • Les différents modes de gestion des différends
  • La médiation : définition, principes de base, éthique, posture et rôle du médiateur, processus, techniques, la négociation raisonnée
  • La communication constructive : écoute, expression des émotions, le point de vue de l’autre
  • Les applications dans la pratique professionnelle

Les modalités pédagogiques mises en œuvre reposent sur :

  • Des apports théoriques
  • Des apports méthodologiques
  • Des exercices pratiques
  • Des mises en situation
  • Des réflexions de groupe

La formation a pour résultat :

  • Un approfondissement des problématiques interpersonnelles
  • L’apprentissage à la gestion des conflits et à la médiation interpersonnelle

Langues

  • Français ou Anglais

2 – Contenu de la formation

Première journée

Présentation des participants, en particulier leurs attentes et leurs craintes par rapport à cette formation.
Travail sur la différence (différence de points de vue, de place, de culture…).

Les problématiques interpersonnelles :

Il est important quand on souhaite accompagner des personnes dans la gestion de différends, de tensions, de conflits, de prendre conscience de son propre vécu du conflit. Dans cette optique, plusieurs exercices seront proposés pour que chacun repère sa perception du conflit qui est le plus souvent négative, ainsi que l’impact du conflit sur lui-même et sur la relation. Le groupe recherchera également les différentes façons de réagir au différend et leurs conséquences. Les dimensions du conflit seront aussi explorées. Une définition en sera donnée, qui ne correspond pas à la dramatisation qui en est généralement faite.

Les différents modes de gestion des différends :

La distinction entre la négociation, l’arbitrage et la médiation est essentielle pour repérer la posture du médiateur.

La médiation : définition, rôle et éthique du médiateur

Après avoir présenté les caractéristiques de la médiation, nous discuterons des valeurs qui sous-tendent cette pratique. Nous nous familiariserons avec le rôle et la posture particulière du tiers médiateur comparée à d’autres fonctions. Nous mènerons une réflexion sur les avantages et les inconvénients du médiateur à deux casquettes, en l’occurrence RRH et médiateur.

La négociation raisonnée ou négociation sur intérêt :

Cet outil de base de la médiation, conçu à Harvard par R. Fisher et W. Ury, dans les années 70, sera présenté et exploré à travers des situations. Le principe de base est de ne pas négocier sur des positions mais sur ce qui a construit la position, notamment les besoins sous-jacents.

Le déroulement de la médiation :

Le déroulement de la médiation sera exposé avec ses différentes étapes. Puis les stagiaires auront l’opportunité de le mettre en pratique au travers des mises en situation du milieu professionnel.

Deuxième journée

 Typologie des problématiques conflictuelles dans l’entreprise :

Les stagiaires rechercheront ensemble les différentes situations qui se présentent à eux dans l’entreprise.

Déontologie et éthique de la médiation :

Un code de déontologie sera présenté. Les notions d’indépendance, d’impartialité et de confidentialité seront discutées. L’éthique de la médiation sera abordée. Une discussion aura lieu sur comment faire vivre ces principes dans l’entreprise.

Pratique de la médiation :

La médiation est plus une pratique qu’une théorie. Les stagiaires amèneront des situations réelles qui seront jouées, analysées, améliorées.

Notions de communication utilisées en médiation :

L’écoute active et la communication constructive sont essentielles en médiation, à la fois pour le médiateur et pour les participants. Le médiateur modélise pour les participants et leur montre une nouvelle façon de communiquer. Des exercices de découverte et d’application seront proposés.

Troisième journée

Un temps d’intégration sera donné aux stagiaires, en laissant plusieurs semaines entre les deux premières journées de formation et la troisième.

Pratique de la médiation :

Les stagiaires amèneront des situations qui seront jouées, analysées et améliorées.
Un approfondissement des techniques sera apporté par les formateurs.

Indications et limites de la médiation :

Toutes les situations ne peuvent pas être amenées en médiation.
Une analyse sera faite des indications et contre-indications.

Projet de médiation :

Un projet organisationnel de médiation sera élaboré avec les stagiaires : visibilité des médiateurs, prescription dirigée, auto-saisie, suites de la médiation, etc.

3 – Intervenant

Marianne SOUQUET est titulaire d’un Diplôme d’Etat de médiatrice et du Certificat européen de médiation familiale internationale. Elle a passé de nombreuses années aux États-Unis où elle a suivi une formation à la médiation familiale et à la médiation en milieu scolaire. De retour en France, elle a co-fondé une association réputée de médiation familiale.
Elle est également formatrice en gestion des conflits, communication sans violence et médiation auprès de nombreuses structures publiques et privées.
Elle est membre de :

– l’APMF (Association Pour la Médiation Familiale),

– de l’AIFI (Association Internationale Francophone pour les Intervenants auprès des familles séparées), personne phare pour la France et Secrétaire du CA de l’AIFI,

– de l’EMNI (European Mediation Network Initiative),

– de l’ACR (Association for Conflict Resolution).

Marianne SOUQUET a écrit plusieurs articles sur la médiation familiale et la médiation en milieu scolaire et participé à l’écriture de plusieurs ouvrages collectifs :

– BONAFE-SCHMITT (J.P.), (J.) DAHAN, (J.) SALZER, (M.) SOUQUET, (J.P.) VOUCHE, « La médiation, les médiations », Erès, 1999

– DENIS C., PERRONE L., SAVOUREY M., SOUQUET M., « Courants de médiation familiale », Chronique Sociale, 2012

– Sous la direction de J. MIRIMANOFF, « Des outils pour la médiation en milieu scolaire : pour apprendre au quotidien à gérer les conflits et à prévenir la violence », disponible sur www.gemme.eu, www.cimj.com, www.mariannesouquet.com

4 – Public concerné

Une formation pour que les conflits ne perturbent pas votre vie au travail !
Vous exercez des responsabilités dans le monde professionnel… Vous avez des divergences d’opinions ou de valeurs avec vos collaborateurs ou votre personnel. La situation vous stresse et génère une perte de temps. Cette formation est pour vous !
La résolution des conflits par la coopération et dans la responsabilité garantissent la sauvegarde du meilleur intérêt de chacun :

– l’approche dynamique du conflit est susceptible d’appréhender ce dernier comme une opportunité de changement ;

– la communication interpersonnelle permet de mieux appréhender les relations humaines et de prendre du recul sur les obstacles ;

– les mises en situation développent la créativité et la gestion des émotions.

Cette formation s’inscrit dans l’évolution du fonctionnement de l’entreprise et des mentalités. Elle permet d’appréhender les outils de gestion des conflits au travail, d’établir des relations positives et … de gérer les conflits.

5 – Calendrier, coût et lieu de formation

Trois journées par groupe, réparties de la façon suivante :

– deux jours consécutifs

– et une journée plusieurs semaines plus tard.

Dates des prochaines sessions: jeudi 14 et vendredi 15 avril +mercredi 25 mai

Autres dates possibles, à déterminer avec les stagiaires.

Les interventions se déroulent de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30, de manière à permettre aux personnes qui viennent de loin de pouvoir assister aux formations sans trop de difficultés.

Le jour de la semaine peut être déterminé par le(s) candidat(s) intéressé(s).

Le lieu de formation est celui du siège de L’ATELIER FORMATION ou toute autre localisation souhaitée par les candidats.

Tarif : 600 euros par personne. Tarif intra entreprise sur demande.

6 – Mode de certification

Attestation délivrée en fin de formation.

Print Friendly