Vous ressentez un mal-être dans votre travail ?

Votre stress est tel que vous avez l’impression de ne plus avoir les ressources nécessaires pour effectuer correctement votre travail ?

Vous avez l’impression de ne plus supporter la pression ambiante au travail ?

Lorsque le stress professionnel s’installe de façon chronique, la santé du salarié en est affectée sur le plan physique, mental et comportemental, et les répercussions parfois dramatiques ne sont alors pas à négliger.

Cette formation propose des éléments de réponse susceptibles d’éclairer le salarié sur ce qu’il vit, tout en mettant à sa disposition des outils concrets. Il pourra s’en servir pour se prémunir du stress tout en continuant à être performant.

1 – Objectifs de la formation

Permettre de mieux comprendre ce qui est en jeu lorsqu’on parle de stress professionnel

  • Qu’est-ce que le stress ? le stress professionnel ? Stress aigu / stress chronique.
  • Les facteurs de stress au travail

Mettre en évidence et apprendre à repérer les conséquences du stress sur la santé

  • Quelles sont les conséquences physiques du stress professionnel ?
  • Quelles sont les conséquences psychiques du stress professionnel ?
  • Quelles sont les conséquences comportementales du stress professionnel ?

Apprendre à repérer les stratégies d’adaptation néfastes que l’on peut développer face à une situation stressante :

  • Evitement/fuite, déresponsabilisation, apitoiement et rejet de la faute sur les autres, etc.

Passer à des stratégies d’adaptation actives par la mise en pratique de techniques sophroniques simples

  • Ces techniques permettent d’outiller le salarié afin qu’il parvienne à s’ajuster efficacement à une situation stressante, tout en s’en protégeant et en restant performant

La pédagogie repose sur un ensemble :

  • d’apports théoriques
  • d’apports pratiques et méthodologiques
  • de jeux de rôle et mises en situation
  • de réflexions de groupe

 2 – Contenu de la formation

I – LE STRESS : DEFINITIONS, THEORIES ET APPROCHES CONCEPTUELLES

Qu’est-ce que le stress ?

Afin de combattre le stress, il s’agit d’en comprendre les mécanismes pour modifier la perception et le vécu qu’on en a et aborder les situations stressantes sous un angle différent.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une des disciplines permettant une diminution significative, immédiate et durable du stress, même lorsqu’il est chronique. On doit distinguer différentes techniques : sophronisation de base, respiration ventrale…

Les facteurs de stress au travail

Le stagiaire doit être capable d’identifier les différents stresseurs au sein de son milieu professionnel. Six grands facteurs de stress au travail peuvent être distingués :

  • l’intensité et le temps de travail
  • les exigences émotionnelles
  • les rapports sociaux de travail dégradés
  • le manque d’autonomie dans le travail
  • le conflit de valeurs (éthique)
  • l’insécurité de la situation de l’emploi

Les conséquences physiques du stress professionnel

Il s’agit pour les participants de prendre conscience qu’un stress prolongé peut, à terme, les rendre malades : il leur sera exposé la façon dont le stress agit sur l’organisme et les différentes atteintes physiques qu’il peut engendrer, des plus bénignes au plus graves.

L’objectif est de leur permettre d’identifier les somatisations pouvant être imputées au stress professionnel, afin d’agir directement dessus.

Les conséquences psychiques du stress professionnel

De la même façon que pour le corps, le stress professionnel peut être à l’origine d’une symptomatologie psychique plus ou moins sévère (d’une simple irritabilité à une dépression majeure). Il est nécessaire :

  • de savoir repérer ces résultantes psychiques délétères
  • d’apprendre à les accepter et à reconnaître que nous ne sommes pas infaillibles
  • de se donner les moyens pour les dépasser par la mise en place de stratégies d’adaptation efficaces

Les stratégies d’adaptation, appelées aussi « coping »

Il est indispensable de réfléchir sur la façon dont nous nous adaptons aux situations stressantes : est-ce la bonne méthode, c’est-à-dire celle qui nous permet de nous protéger au mieux de la situation menaçante ? Ou au contraire, nous enlise-t-elle dans un climat instable et anxiogène ?
Il s’agira ici de présenter les différentes stratégies d’adaptation ou « coping » (passives et actives) et de différencier celles qui sont efficaces de celles qui n’offrent pas de plus-value.

II – LA GESTION PRATIQUE DU STRESS : LES APPROCHES SOPHRONIQUES

L’objectif des pratiques sophroniques : opérer un changement de stratégies

L’objectif des pratiques exposées est de :

  • proposer des techniques permettant aux participants de se dépasser, en allant au-delà des comportements empruntés habituellement pour faire face aux situations stressantes,
  • encourager l’apprentissage de techniques favorisant le recours à un ajustement actif vis-à-vis du stress

Chaque point théorique sera suivi d’une expérience sophronique en rapport avec le thème abordé : par exemple, lorsque seront abordés les différents facteurs de stress, des techniques sophroniques spécifiques seront proposées pour permettre aux personnes de se protéger de ces situations particulières tout en conservant leur efficacité professionnelle.

L’objectif est donc d’outiller le participant afin qu’il puisse faire face à la plupart des situations stressantes qu’il rencontre et à leurs incidences tant physiques que psychiques.

Les pratiques sophroniques utilisées au cours de la formation

Détente de base, respirations ventrales, sophro-respirations synchroniques, enracinement et ancrage, sophro-déplacement du négatif, bulle, « moi futur idéal », etc.

Mises en situation / jeux de rôle

Au cours d’une situation professionnelle stressante prédéfinie, l’objectif est de mettre en œuvre une ou plusieurs techniques sophroniques apprises pour garder son calme.

3 – Intervenant

Florie VIGIER est sophrologue et formatrice en entreprises. Elle est spécialisée dans le traitement du stress et du syndrome d’épuisement professionnel (burn out).

Diplômée de l’Ecole européenne de Sophrologie (Espace Creazen Marseille), elle possède également un Master de psychologie développementale et différentielle.

Elle est membre de la Chambre syndicale de sophrologie, intervenante au sein de l’Association d’Aide aux aidants (service de gériatrie Hôpital Sainte-Marguerite à Marseille).

Interventions et formations notamment au sein de :

  • L’Association A3 (Aides aux Aidants)
  • L’Association Des Dames de la Providence (Maison d’Enfants à caractère social)
  • L’Association Sauvegarde 13 (multi accueil méditerranéen)
  • Le CHU de Nîmes et le Centre de gérontologie de Serre Chevalier

4 – Public concerné

  • Personnel soignant soumis à un fort stress professionnel dû à la fois à des contraintes de temps et de moyens mais aussi à un public pouvant être difficile et/ou pour lequel le bagage émotionnel peut être lourd à porter.
  • Personnel de la restauration soumis à de fortes pressions : rapidité d’exécution, forte dépense d’énergie physique et cognitive.
  • Métiers commerciaux : pression du chiffre, de la performance et de la rentabilité.
  • Métiers administratifs en relation avec le public : CAF, URSSAF, Pôle Emploi…
  • Métiers du maintien de l’ordre : Police nationale, Gendarmerie, Marins pompiers, etc.
  • Métier de l’enseignement
  • Chefs d’entreprises, qui subissent une pression constante afin de maintenir leur entreprise à flot
  • Toutes les entreprises et corps de métiers concernés par au moins un de ces facteurs de stress professionnel :
    • Intensité et temps de travail : exigences excessives de travail, complexité du travail, difficultés de concilier vie professionnelle et personnelle…
    • Exigences émotionnelles : contacts avec un public potentiellement difficile, élaborations émotionnelles autour de ce public
    • Rapports sociaux de travail dégradés : conflit au sein d’un service, d’une structure ou d’une entreprise
    • Manque d’autonomie dans le travail : procédures de travail rigides, sous-utilisation des compétences
    • Conflit de valeurs éthiques : demande de réalisation de tâches qui vont à l’encontre de valeurs personnelles
    • Insécurité de l’emploi : peur de perdre son emploi, emploi dépendant de la conjoncture.

5 – Calendrier, coût et lieu de formation

 La formation se déroule sur trois jours (10h-13h et 14h30-17h30). Les trois jours sont situés à une semaine d’intervalle de manière à laisser un temps pour la maturation psychique.

Dates des prochaines sessions accessibles sur demande ou à déterminer en accord avec le groupe de stagiaires.

 Le lieu de formation est celui du siège de L’ATELIER FORMATION ou toute autre localisation souhaitée par les candidats.

 Tarif : 600 euros par personne. Tarif intra entreprise sur demande.

6 – Mode de certification

Attestation délivrée en fin de formation.

Print Friendly